Parc National d’Arusha

Parc le plus proche de la ville d’Arusha – capitale des safaris dans le Nord de la Tanzanie – le Parc National d’Arusha est un joyau aux multiples facettes, trop souvent ignoré par les touristes alors qu’il offre la possibilité d’explorer une multiplicité ensorcelante d’habitats divers en seulement quelques heures.

Le portail d’entrée ouvre une piste qui conduit directement dans l’ombre d’une forêt de montagne habitée par les curieux cercopithèques à diadème et par les trogons et touracos multicolores – seul endroit du Nord de la Tanzanie où l’on peut facilement observer les acrobatiques colobes noir et blanc. Au milieu de la forêt se dresse le spectaculaire cratère du Ngurdoto, dont les pentes raides et rocailleuses entourent un large espace marécageux riche en buffles et en phacochères.

Plus au nord, d’ondulantes collines couvertes d’herbes bordent la tranquille beauté des lacs de Momela, chacun d’une différente teinte de bleu ou de vert. Leurs hauts-fonds se colorent parfois du rose de milliers de flamants. Les lacs abritent une riche variété d’oiseaux aquatiques tant migrateurs que résidents, et les cobes defassa à poils longs promènent leurs cornes en forme de lyre sur les rives humides. Des girafes arpentent les collines herbeuses, les troupeaux de zèbres pâturent tandis que des dik-diks aux grands yeux filent dans des buissons broussailleux sur leurs pattes grêles.

Bien que les éléphants ne soient pas communs dans le Parc National d’Arusha, comme les lions, il est possible d’apercevoir des léopards et des hyènes tachetées, le matin tôt ou en fin d’après-midi. C’est aussi à l’aube ou au crépuscule que le voile de nuage, à l’Est, se dissipe et révèlent les flancs enneigés et majestueux du Kilimandjaro, à 50 kilomètres de là (30 miles).

Mais c’est le cousin sans prétention du Kilimandjaro, le Mont Meru – cinquième sommet le plus haut d’Afrique à 4 566 mètres (14 990 pieds) – qui domine l’horizon du Parc. Son pic et ses pentes bénéficient de la protection du Parc, le Mont lui-même offre un panorama incomparable sur son célèbre voisin. C’est une formidable destination de randonnée.

Traversant d’abord une savane boisée où l’on rencontre fréquemment des girafes et des buffles, la piste qui permet de gravir le Mont Meru traverse une forêt de cannes avant d’atteindre une lande d’altitude plantée de lobélies géantes. Des immortelles survivent dans ce désert alpin, tandis que les empreintes délicates des sabots d’oréotragues indiquent le sens de la marche. A califourchon sur le sommet escarpé se dévoile le Kilimandjaro, rosissant au lever du soleil.

Informations

Dimension : 137 km 2 (53 miles 2)

Situation : Nord de la Tanzanie, Nord-Est d’Arusha.

Y aller : Quarante minutes de bonne route depuis Arusha. Approximativement 60 kilomètres (35 miles) depuis l’Aéroport International du Kilimandjaro. Les lacs, la forêt et le cratère de Ngurdoto peuvent être visités en une demi-journée au début ou à la fin d’un safari dans le Nord.
Mountain Climbing Permits duration time is 12 Hours

A faire : Marches en forêt, nombreux sites de pique-nique, randonnée de trois ou quatre jours pour gravir le Mont Meru (bonne acclimatation pour le Kilimandjaro)

Meilleur moment : Pour gravir le Mont Meru, de juin à février, même s’il peut pleuvoir en novembre. Vues dégagées sur le Kilimandjaro de décembre à février.

Logement : Un lodge, deux « resthouses », des campings, deux huttes de montagne à l’intérieur du parc. Deux lodges à Usa River, à l’extérieur du Parc, ainsi que plusieurs hôtels et auberges à Arusha.

Logement

 

AFFICHE DU PARC

Arusha National Park poster

 

Mount Meru and Momella Lakes

 

Kilimanjaro and Momella Lakes

 

Mount Meru from Rhino Point

 

Hikers on Mount Meru

 

Giraffe in Arusha National Park

 

Panorama of Mount Meru and the Lakes